• N° 1 de la sûreté maritime et portuaire, en France et en Afrique
  • contact@surtymar.com

Procédure de Formation

Procédure


Headshot photo Tout d'abord, téléchargez le formulaire d'autorisation préalable d'entrée en stage auprès du "CNAPS".
Parallèlement, vous me faites parvenir votre CV et la date de session choisie. Après étude de votre CV, nous pourrons éventuellement vous fournir les éléments manquants (attestation de préinscription et lettre d'intention d'embauche).
Attention le CNAPS peut mettre de 1 à 2 mois à vous répondre.

Dès l'envoi de votre demande d'autorisation, vous nous en avisez et nous vous proposerons un devis et une convention de formation pour la session que vous aurez choisie.

Profitez de ce temps de réponse du CNAPS pour préparer votre dossier "voir HORIZON AEPPN".Headshot photo.  

Notre partenaire, un des leaders de la sûreté embarquée en Europe, en charge du plus important nombre de navires sous pavillon français. Plus d'infos sur "NEptune P2P"Headshot photo


MSO, PCASP, APPN, AEPPN, KESAKO?


Beaucoup d’entre vous se posent la question sur le métier de la protection des navires et ses nombreux acronymes. Tentons ici d’éclaircir le sujet. Le MSO est le nom commercial de ce qu’on appelle le PCASP. Cette appellation PCASP fait suite à une recommandation de l’OMI sur l’emploi des gardes armés à bord des navires. L’OMI préconise donc, sans que cela ne soit obligatoire pour les pavillons, que les agents de protection armés disposent de 3 qualifications que sont :
Le SSO (Ship Secutity Officer),
Le MFCC (Maritime Firearms Competency Certificate)
Le CFBS ( Certificat de formation de base à la sécurité ) que l’on rencontre aussi sous le libellé anglais BST ( Basic Safety Training ).

Le PCASP n’est qu’une recommandation pour les pavillons de la part de l’OMI. Certains d’entre eux peuvent exiger plus ou moins et la reconnaissance de vos qualifications dépend de la reconnaissance de l’organisme de formation que vous aurez choisi et de la volonté et des exigences du pavillon. Vérifiez toujours que l’organisme de formation et ses agréments sont reconnus par les autorités du pavillon pour lequel vous allez travailler.
Vous êtes, en tant que MSO, dans une grande complexité du droit international et, par expérience, je ne peux que vous déconseiller cette voie maintenant que la France s’est penchée sur le sujet…
L’AEPPN est le nom de l’Agent d’Entreprise Privée de Protection des Navires.
L’APPN est donc un nom galvaudé, car vous n’êtes pas un agent privé mais un agent d’une entreprise privée, ce qui n’est pas la même chose.
L’AEPPN à vocation à travailler pour une EPPN (Entreprise Privée de Protection des Navires), le plus souvent, mais pas uniquement, sous pavillon français.
La fonction d’AEPPN est très encadrée par le Code de Sécurité Intérieure (CSI) et par le Code des Transports (CDT) et vous permet, après formation et enquête, l’obtention d’une carte professionnelle émise par le CNAPS. Cette carte vous permettra non seulement de travailler sous pavillon français mais vous donnera également une légitimité pour travailler sous tout pavillon, la formation française étant reconnue de qualité par les EPPN aussi bien françaises qu’étrangères.
L’AEPPN a donc une carte professionnelle, quand le MSO n’en a pas.
La formation des AEPPN est règlementée. Inutile d’en faire plus. Le strict respect de cet arrêté vous permet l’obtention de la carte AEPPN.
SURTYMAR FORMATION, c’est le gage du respect de l’arrêté, ni plus ni moins ; c’est un partenariat avec des EPPN qui recherchent des AEPPN en devenir ou déjà possesseurs d’une carte professionnelle. C’est le gage d’un suivi tout au long du parcours qui va de votre inscription jusqu’à l’obtention de votre carte d’AEPPN.
Cette démonstration, qui se veut concise, peut manquer de précisions, mais ne vise qu’à  « dégrossir » le sujet et permettre une introduction générale aux personnes qui s’y intéressent.
Headshot photo
Emilie MARIONNET
Pour plus d’informations, je vous invite à me contacter : Emarionnet@surtymar.com